Comment le/ la convaincre de faire un Escape Game…

Inspiration

Vous avez très envie de faire un Escape Game en groupe, avec vos amis et votre moitié. Vous avez la date, le lieu mais le seul hic c’est que la moitié en question n’est pas du tout motivé(e) pour vous accompagner. No problemo, on a 6 arguments béton pour vous aider à le/la convaincre.

1. C’est avant tout un jeu… mais pas comme les autres

En lui proposant, vous sentiez venir le « Non » gros comme une maison parce qu’il/elle n’aime pas jouer. Les jeux de carte, de plateau… c’est pas son truc. Là, vous pouvez le/la rassurer : un Escape Game, ça n’a rien à voir ! Dans ce jeu d’évasion grandeur nature, on plonge dans un univers très immersif. Le but n’est pas de gagner mais de réaliser une mission (qui permet généralement de sortir de la pièce). Il n’y a pas de longues règles du jeu à comprendre pour participer. On joue avec les autres, et pas contre les autres : c’est donc ENSEMBLE que l’on réussit…

2. Chacun(e) a un rôle à jouer

Pas besoin d’être un joueur de compèt’ pour se sentir dans son élément quand on fait un Escape Game en groupe. Pour être efficace, l’idéal est de définir les rôles de chacun selon ce qu’il/elle aime faire et ses atouts. Il/elle une âme de dirigeant ? Suggérez-lui d’être le team leader qui va encourager l’équipe. Si son truc c’est de faire marcher son ciboulot, il/elle pourra être « l’intello » en charge des énigmes. Vous êtes avec quelqu’un qui aime l’action ? Le rôle de « cleaner », celui qui organise les fouilles, est fait pour lui/elle !

3. Une expérience à vivre

Comme il faut s’appuyer sur les atouts de chacun et communiquer tout le temps entre joueurs pour savoir ce qu’on trouve, on se redécouvre dans une situation hors du commun. Plus qu’un jeu, c’est aussi une expérience humaine et c’est ça qui est top !

convaincre un ami de faire un escape game

 

4. Proposez-lui un univers qui l’attire

La clé du succès des Escape Games, c’est le scénario et le décor qui est lié. C’est ce qui nous fait sortir de notre quotidien, voyager hors du temps et oublier qu’on joue. Il est donc important de choisir un Escape Game qui se déroule dans un univers qui lui plait (réaliste, fantastique, historique ou tout autre univers en -ique…). Autrement dit, si vous savez qu’il/elle déteste les films d’horreur, ne l’emmenez pas dans un scénario de zombies !

5. Il/elle est claustrophobe ?

C’est l’argument qu’on a le plus entendu, et pourtant, même les claustrophobes peuvent profiter d’une partie d’Escape Game. Pourquoi?
– parce que les escape rooms font généralement plus de 12 m2, elles sont donc plus grandes que des chambres de taille classique.
– parce que ces salles de jeux sont soumises aux normes de sécurité de tous les lieux devant accueillir du public, et même parfois plus draconiennes. Les sorties de secours notamment doivent être accessibles et parfaitement fonctionnelles.
– parce que les décors sont tellement immersifs qu’une fois la porte passée, on oublie rapidement qu’on est enfermés…

Mais surtout, n’hésitez pas à demander au Maître du jeu à ce que la porte ne soit pas verrouillée.

6. 60 minutes ça parait long, mais c’est en fait très court !

Son dernier argument est de dire qu’1 heure c’est trop long ? Et bien justement, le jeu est tellement prenant qu’on ne voit pas passer le temps et qu’au final, on aimerait bien avoir quelques minutes de plus pour mener sa mission à bien…

Alors, on tente l’expérience ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer